Religion et superstitions

Religion

Près de 95% de la population thaïe est composée de bouddhistes theravada, tandis que la minorité musulmane, surtout présente dans le Sud, représente 4,6%. Le bouddhisme en Thaïlande est très influencé par les croyances traditionnelles en différents esprits, ceux de la nature et des ancêtres. Ces croyances ont été intégrées à la cosmologie bouddhiste.

Les dates des jours les plus importants pour aller au temple dépendent du calendrier lunaire. Les Thaïs se rendent au temple à l’occasion des fêtes bouddhiques, ou pour le jour de leur anniversaire, ou bien lorsque des cérémonies sont organisées (ordination ou crémation). Quand ils vont au temple, ils allument une bougie et prient, et font des offrandes aux moines.

Généralement, les hommes thaïs prennent la robe une fois dans leur vie, pour une durée de trois mois à l’époque du carême bouddhiste. Ils le font aussi à l’occasion d’un décès dans la famille, s’il s’agit d’un parent ou grand-parent par exemple. Dans ce cas la durée n’est que d’une ou deux semaines.

Dans toutes les maisons thaïes, il y a un petit autel avec une statue de Bouddha, placée en hauteur, face à l’est. Les gens prient et font des offrandes, en général une fois par semaine. A l’extérieur de la maison (mais aussi de tous les bâtiments : bureaux, hôtels…), il y a des petites “maisons des esprits” où l’on place également des offrandes, pour protéger le lieu des esprits.

Superstitions

La plupart des Thaïs sont très superstitieux. On s’en rend compte dès la descente de l’avion, dans le taxi qui nous emmène en ville, car il y a inévitablement des amulettes qui pendent du rétroviseur et des petites statues de Bouddha collées sur le tableau de bord. Chacun sa vision de la sécurité routière !

Les Thaïs aiment consulter des voyants, et ils vont aussi au temple demander des conseils aux moines. Ils pensent qu’il y a un bon jour pour tout : un bon jour pour acheter une voiture, un bon jour pour construire une maison, ou un bon jour pour accoucher. Les moines leur conseilleront un jour favorable, et même la couleur de la voiture le cas échéant. Certaines femmes vont même jusqu’à vouloir connaître la meilleure date pour accoucher, et elles prennent ensuite rendez-vous pour une césarienne ce jour-là.

Les Thaïs fêtent très peu les anniversaires, mais ils savent tous quel jour de la semaine ils sont nés. S’ils sont nés un lundi, leur couleur sera le jaune et peut-être qu’ils ne s’entendront pas bien avec quelqu’un né un mercredi. Et il ne serait pas bon d’être incinéré un lundi, etc. L’année compte également (se sont les années de l’horoscope chinois : rat, tigre, etc.).

Les nombres ont également une signification, ainsi que l’interprétation des rêves. Si les Thaïs rêvent d’un chiffre ou qu’ils pensent voir apparaître un chiffre dans les volutes de fumée lors d’une crémation, vous pouvez être sûr qu’ils vont se précipiter sur un ticket de loterie !

Pour ce qui est de la maison, les Thaïs respectent une sorte de Feng Shui, ce qui veut dire que les différents éléments de la maison ne peuvent pas être placés n’importe où. L’entrée de la maison doit être à l’est, les salles de bain à l’ouest ou au sud, deux portes ne peuvent pas se faire face, un escalier doit avoir un nombre de marches pair, etc.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*