Sukhothai et la fondation de la nation thaïe

Histoire de la Thaïlande - partie 1/5

Cette série de 5 articles s’efforce de retracer les faits marquants jalonnant l’histoire de la Thaïlande. Nous avons utilisé des sources d’information variées mais principalement Wikipedia, en synthétisant les différents articles sur l’histoire de la Thaïlande et en ajoutant quelques illustrations.

Le royaume de Sukhothai
Le royaume de Sukhothai.

Les Thaïs font remonter la fondation de leur nation au XIIIème siècle, c’est donc là que nous allons commencer. Avant cela, aux IXème et Xème siècles, la région était sous domination khmère. C’est seulement pendant les XIème et XIIème siècles que les Thaïs, originaires de Chine, s’y installèrent. Ils s’affranchirent de l’empire khmer à Sukhothai, qui devint un royaume souverain en 1238. Cet événement marque traditionnellement le point de départ de l’histoire de la nation thaïe moderne.

Sukhothai connut son âge d’or sous le règle du roi Ramkhamhaeng le Grand, troisième roi de Sukhothai, à qui l’on attribue l’invention de l’alphabet thaï. A son apogée, le royaume s’étendait de Martaban (Birmanie actuelle) à Luang Prabang (Laos) et jusqu’à Nakhon Si Thammarat dans la péninsule malaise. Sa sphère d’influence était plus grande que celle de la Thaïlande actuelle, même si le degré de contrôle variait selon les régions. Les royaumes du Nord (Lanna et Phayao) cohabitaient avec celui de Sukhothai.

A la mort de Ramkhamhaeng en 1365, Sukhothai commença à décliner et fut finalement intégré à un nouveau royaume émergent, Ayutthaya, qui s’était lui-même développé à partir de l’ancien royaume de Lopburi. Ayutthaya domina le centre et le sud de la Thaïlande jusqu’au XVIIIème siècle.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*